Si vous êtes porteur de projet ou décideur dans votre entreprise, vous cherchez un retour sur investissement précis, détaillé et réaliste et vous vous souciez donc forcément du modèle de rémunération de votre (futur) cabinet de conseil. Bonne nouvelle, ce modèle est en pleine évolution. Voici les 6 variantes parmi lesquelles choisir.

Partagez cet article avec votre réseau

1. La régie en fonction du temps prévu

C’est le modèle à l’ancienne : on définit un planning en nombre de jours passés par consultant qu’on multiplie par un taux journalier ou horaire. 50% du montant est payé au démarrage de la mission et le solde à la fin. C’est clair, c’est carré mais on ne s’intéresse qu’aux moyens. Privilégié notamment par les SSII de développement informatique ou les consultants freelance, ce modèle n’engage absolument pas au résultat. On se lance mais on ne se sait pas où on va arriver.

2. La régie en fonction du temps effectué

Dans ce modèle, le cabinet répertorie chaque mois les jours et les heures passés et envoie sa facture. Si un cabinet est malveillant, et il en existe malheureusement, il va faire en sorte que le client ne s’aperçoive pas que l’addition grimpe. En revanche, dans le cas d’une relation de confiance avec suivi précis des temps passés, cela peut être intéressant pour l’entreprise. Néanmoins, ce modèle a tendance à pousser le cabinet à en faire toujours plus, même si cela ne correspond pas forcément à un besoin. Soyez vigilant !

3. Le forfait

Ici, le client et le cabinet de conseil se mettent d’accord sur un prix global tout inclus basé sur un estimatif du temps passé mais surtout sur la remise de livrables précis permettant à l’entreprise de répondre à ses objectifs et son challenge. Lorsque le temps passé est prévisible, c’est une formule à privilégier dans 60% des cas.

4. L’abonnement

L’abonnement est la tendance de fond. Assez proche du forfait, on l’appelle aussi « consulting as a service ». L’objectif est de s’engager sur un résultat avec un abonnement annuel ou mensuel. On définit en amont la typologie de prestations et le niveau de services rendus. Le client bénéficie ainsi d’un certain nombre de jours de manière récurrente et d’une intervention régulière du cabinet. Un souci en moins !

5. Le paiement au résultat

Le « success fees » ou paiement au résultat est la tendance à la baisse. Dans ce modèle autrefois prisé, la rémunération dépend des indicateurs-clés de succès atteints ou non par le cabinet. Il est notamment privilégié dans le conseil en achat, qui a pour objectif de faire faire des économies. L’inconvénient principal ? Un débat sans fin pour se mettre d’accord sur la base de référence pour un état figé des dépenses…

6. Le bonus-malus en fonction du niveau de satisfaction

Il s’agit là d’une variante du paiement au résultat. Mais, dans ce cas-ci, l’objectif est de définir des critères qualitatifs – contrairement aux critères quantitatifs des « success fees » – sur l’atteinte de résultats et sur la satisfaction de l’intervention. La formule habituelle est un bonus-malus 20%. Une différence conséquente au moment de payer la facture !

Vous êtes maintenant prêt à faire appel à une équipe de conseil pour votre projet stratégique, n'attendez plus !

Pas encore prêt ? Alimentez vos réflexions et recevez toute l'actualité du consulting

Restez informé de l'actualité du consulting

Articles similaires

Achats & supply-chain
Hari

Les 6 modèles de rémunération des cabinets de conseil

Si vous êtes porteur de projet ou décideur dans votre entreprise, vous cherchez un retour sur investissement précis, détaillé et réaliste et vous vous souciez donc forcément du modèle de rémunération de votre (futur) cabinet de conseil. Bonne nouvelle, ce modèle est en pleine évolution. Voici les 6 variantes parmi lesquels choisir.

Lire la suite »
Tous
Hari

Les 7 dimensions de la transformation du marché du conseil

Plusieurs éléments de marché témoignent de cette transformation à laquelle les structures de conseil devront tôt ou tard s’adapter. Portail du Conseil décrypte ces changements au travers de 7 tendances-clés, pour aborder d’un œil averti ce marché qui se redessine. Avec, en tendance de fond, une quête de ROI et d’efficacité opérationnelle comme leitmotiv.

Lire la suite »

Portail du Conseil

La première plateforme de mise en relation personnalisée entre porteurs de projets et cabinets de conseil. 

Copyright © 2018. Created by PortailduConseil.fr – conditions générales d’utilisation | mentions légales